Don du sang

Donner son sang est un acte généreux qui permet chaque année de soigner 1 million de malades.

Le don du sang un geste incontournable

En donnant votre sang, vous sauvez des vies. Vous aidez par exemple une femme qui a perdu beaucoup de sang lors de son accouchement à reprendre des forces, vous participez au rétablissement d’une personne atteinte d’un cancer que la chimiothérapie a affaiblie, vous permettez de soigner des personnes souffrant de drépanocytose.

Toutes les précautions sont prises pour garantir la sécurité du donneur. Le volume prélevé est ajusté en fonction du volume sanguin circulant. Une personne en bonne santé récupère rapidement le volume sanguin ou plasmatique prélevé. Cependant, certaines personnes peuvent ressentir une sensation de malaise pendant ou après le don. Il s'agit souvent d'une réaction de l'organisme appelée : "malaise vagal". Il est important de boire avant le don, puis après le don afin d'aider l'organisme à récupérer rapidement. L'entretien avant le don vérifie votre état de santé car les personnes ayant des maladies cardiovaculaires ne doivent pas donner leur sang.

Le sang et ses composants :

Le sang comprend 3 composants majeurs : les globules rouges, les plaquettes et le plasma.

On ne transfuse jamais du sang total à un patient mais seulement les composant dont il a besoin. Il peut arriver, bien sûr, qu'un malade ait besoin de recevoir les 3 composants.

 

 

 

 

 

Comment se passe un don ?

Le don quel qu'il soit , se déroule en quatre étapes.

1. L'Inscription :

L'équipe de l'EFS enregistre votre dossier et vous remet le questionnaire pré-don, que vous remplissez afin de préparer l'entretien pré-don.

2. L'Entretien pré-don :

Avant chaque don, vous rencontrez un médecin de l'EFS qui réalise un entretien confidentiel et un examen médical, afin de vérifier votre aptitude au don dans le respect de votre sécurité et de celle du receveur.

3. Le prélèvement :

Votre sang est prélevé par un(e) infirmier(e) de l'EFS spécialement qualifié(e).

4. Le temps de repos et de la collation :

Après le don , vous restez sous surveillance médicale dans un espace de repos où une collation vous est offerte. Le personnel de l'EFS est à votre disposition pour répondre à vos questions.

 

Délai entre chaque don

(exprimé en semaine)

 

 Voir le lexique du don du sang

Questions sur le don de sang

Jusqu’à quel âge peut-on donner son sang?

Jusqu’à quel âge peut-on donner son sang ?

A partir de 18 ans jusqu'à 70 ans.

Pour le plasma ou les plaquettes à partir de 18 ans juqu'à 65 ans.

 

Quels sont les conditions pour donner ?

Quels sont les conditions pour donner ? 

Vous pouvez donner votre sang :

  • Si vous êtes reconnu apte au don par le médcin de prélèvement
  • Si votre poids est au moins égal à 50kg
  • Si votre taux d'hémoglobine est suffisant

Dans certains cas, comme par exemple lors d'un premier don, un dosage de votre taux d'hémoglobine est réalisé avant le don

Pour un premier don, vous devez : 

  • Vous munir d'une pièce d'identité
  • Après 60 ans, celui-ci est nécéssairement soumis à l'appréciation d'un médecin de l'EFS

 

 

Le don est-il anonyme et gratuit ?

Le don est-il anonyme et gratuit ? Ethique du don

  • Anonymat : seul l'EFS connait l'identité du donneur et du receveur et les données les concernant.
  • Bénévolat : le don de sang est gratuit et ne peut être rémunéré sous quelque forme que ce soit (argent, congé...). L'absence de contrepartie participe à la sécurité transfusionnelle.
  • Volontariat : le don de sang est un acte librement consenti, sans aucune contrainte.
  • Non-profit : le sang et les produits sanguins ne peuvent pas être source de profit. Le tarif d'une poche de sang est fixé par l'Etat et correspond aux frais engagés pour collecter,, préparer, qualifier et distribuer les produits sanguins.
  • Sécurité : le bénévolat, l'entretien pré-don, la traçabilité et les tests biologiques ainsi que le profesionnalisme des équipes de l'EFS concourent à la sécurité des donneurs et des produits transfusés aux malades.
  • Hygiène : pour chaque donneur, le matériel utilisé lors du prélèvement est stérile et à usage unique.
  • Qualité : le respect des bonnes pratiques, les nombreux contrôles sur le matériel et les produits garantissent la meilleure qualité des produits sanguins.

 

Comment ça se passe un don, ça dure longtemps?

Peut-on remplacer un don de sang ?

Aujourd'hui, il n'existe pas de produit capable de se substituer au sang humain, le don de sang est indispensable.

 

Combien de temps dure un don de sang ?

Combien de temps dure un don de sang ?

Le prélèvemenet en lui même dure 10 minutes. De votre arrivée à votre départ, il faudra compter au moins 45 minutes.

 

Quels sont les différents types de don ?

Quels sont les différents types de don ?

Le don de sang total est la forme de don la plus courante. Il permet de prélever en même temps tous les composants du sang : globules rouges, plasma et
plaquettes qui sont ensuite séparés.
Le don en aphérèse est moins connu. Il permet de prélever un seul composant sanguin (plasma, plaquettes, globules rouges) au moyen d’un séparateur de cellules, les autres étant restitués au donneur au fur et à mesure du don. Il est également possible de prélever 2 composants simultanément, on parle alors de don combiné ou d’aphérèse combinée.

Le don en aphérèse offre l’avantage de prélever en plus grande quantité le composant dont les malades ont besoin. Il dure un peu plus longtemps que le don de sang total. Toutefois, ce type de don est en général proposé aux donneurs qui ont déjà une expérience du don de sang.

Avant un don en aphérèse, un document d'information spécifique vous est remis vous informant des risques même les plus rares, liés au prélèvement.


Les donneurs ont ainsi la possibilité d’alterner don de sang total et don en aphérèse.

Où donner son sang ?

Où donner son sang ?

  • Pour les collectes internes à l'entreprise SNCF:  cliquez ICI.

 

 

 

Comment donner ses plaquettes ?

Comment donner ses plaquettes ?

Pour donner ses plaquettes il faut avant tout être donneur de sang.

 

A quoi sert un don de plaquettes ?

A quoi sert un don de plaquettes ?

Lorsque la maladie (leucémie, aplasie médulaire) ou les traitements lourds (Chimiothérapie, radiothérapie) empêchent la fabrication des cellules sanguines par la moelle osseuse la maladie est dit en aplasie.

La transfusion régulière des plaquettes est alors indispensable pour éviter les risques d'hémorragie mettant en jeu la vie des malades.

 

 

Quels sont les besoins ?

Chaque jour, 800 dons de plaquettes sont nécessaires.

Les besoins augmentent avec le développement des techniques médicales. La courte durée de vie des plaquettes (5 jours) rend indispensable la régularité des dons pour faire face aux besoins.

Bon à savoir :

Le don de plaquettes s'effectue uniquement sur rendez-vous en site fixe. Un comptage des plaquettes sanguines est effectué lors de chaque don.

  • Durée : le don dure environ 90 minutes. De votre arrivée à votre départ il faut prévoir environ 2 heures.
  • Délai : il faut respecter un délai de 4 semaines entre chaque don de plaquettes.
  • Fréquence : on peut donner ses plaquettes 12 fois par an.

Qui peut donner ses plaquettes

Tout donneur apte au don de sang total et de plasma et dont le taux de plaquettes est sufisament élevé.

Le don nécessite disponibilité et réactivité en raison de la courte durée de vie des plaquettes (5 jours). Ce type de don est généralement proposé à des donneurs réguliers.

 

A quoi sert un don de plasma ?

A quoi sert un don de plasma ?

En donnant votre plasma, vous aidez de nombreux malades, notamment les grands brûlés, les hémophiles, les patients souffrant de troubles de la coagulation ou de déficit immunitaire grave.

Le plasma peut être utilisé sous deux formes : par transfusion ou sous forme de médicament après fractionnement par le LFB (Laboratoire  Français de Fractionnement et des Biotechnologies)

 

 

 

Quels sont les besoins ?

Quels sont les besoins ?

Les besoins en plasma destinés au LFB augmentent, notamment en raison de l'accroissement des prescriptions d'immunoglobulines préparées à partir du plasma.

Parallèlement les besoins de plasma destiné à la transfusion augmentent aussi.

Bon à savoir :

  • Le don de plasma s'effectue généralement sur rendez-vous.
  • Durée : le don dure environ 60 minutes. De votre arrivée à votre départ, il faut prévoir 1h30.
  • Délai : il faut respecter un délai de 2 semaines entre chaque don de plasma.
  • Fréquence : on peut donner son plasma 24 fois par an.

 

Qui peut donner son plasma ?

Qui peut donner son plasma ?

Tous donneurs de sang peuvent effectuer un don de plasma. Cependant, les individus de groupe AB sont "donneurs universels en plasma", leur plasma pouvant être transfusé à tous les malades.

Seulement 4% des Français sont de groupe AB, leur plasma est donc rare... et précieux.

Les individus du groupe B, qui représentent 9% de la population, sont également particulièrement recherchés pour ce type de don.

 

Plasma, les questions les plus fréquemment posées

 

Qu’est-ce que le plasma ?

Le plasma est la partie liquide du sang. Il est essentiellement composé d’eau et de protéines. Il est utilisé pour la transfusion directe ou sous forme de médicaments.

 

Quels sont les autres composants du sang ?

Les globules rouges et les plaquettes.

Les globules rouges sont essentiellement utilisés dans le traitement des maladies du sang et des cancers. Ils sont également transfusés en cas d’hémorragie. Les plaquettes sont quant à elles principalement transfusées aux malades dont la moelle osseuse est déficiente.

 

 

Pourquoi me proposez-vous un don de plasma ?

 

Ø  Parce que vous êtes du groupe AB : vous êtes donc donneur universel de plasma. Votre plasma pourra être transfusé à un malade quel que soit son groupe sanguin.

 

Ø  Parce que votre plasma, quel que soit votre groupe sanguin, va permettre de fabriquer des médicaments indispensables à de nombreux malades.

 

Ø  Parce que les besoins en plasma sont en forte augmentation.

 

Si je donne mon plasma aujourd’hui, pourrai-je faire un autre don la prochaine fois ?

OUI, deux semaines après. Lors de l’entretien prédon, vous pourrez discuter des différents types de don qui existent et que vous pouvez effectuer.

Qu’est-ce que le LFB ?

LFB : Laboratoire Français du Fractionnement et des Biotechnologies

Le LFB est un laboratoire pharmaceutique français à capitaux publics. En France, le LFB utilise le plasma que lui fournit le l’EFS pour fabriquer des médicaments dérivés du sang. Le plasma prélevé en France est destiné aux malades soignés en France.

 

Existe t’il d’autres laboratoires qui commercialisent des médicaments dérivés du sang ?

OUI. En France, ce secteur est ouvert à la concurrence et d’autres laboratoires sont donc présents sur le marché.

 

Pourquoi le don de plasma renforce t’il le modèle éthique du don ?

En France, le don du sang, de plasma ou de plaquettes est bénévole, anonyme, volontaire et ne fait l’objet d’aucun profit. C’est pour préserver ces valeurs, dans le contexte actuel, que l’EFS doit, tout en maintenant la qualité et la sécurité, optimiser son organisation et abaisser ses coûts de production.

Pour le malade, c’est la garantie de recevoir un produit fabriqué dans des conditions de sécurité et de qualité optimales, et sans marchandisation d’éléments du corps humain.

 

 

Contenu

Contenu

 

 

 
 

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn