Don de moelle osseuse

Chaque année, des milliers de personnes, enfants et adultes atteints de maladies graves, parfois mortelles, ont besoins d'être soignées grâce à une greffe de moelle osseuse.

Cette greffe représente une chance importante de guérison pour les personnes atteintes de maladies graves du sang. Elle n'est possible qu'entre un malade et un donneur compatible.

C'est pourquoi, chaque nouvelle inscription en tant que donneur sur le registre "France Greffe de Moelle" compte. Le don de moelle osseuse est un acte volontaire, anonyme et gratuit.

Qu'est ce que la moelle osseuse?

La moelle osseuse a un rôle vital et indispensable dans le fonctionnement du corps humain. Elle est responsable de la formation de cellules souches hématopoïétiques qui produisent les cellules sanguines :

 

  • Les globules rouges qui transportent l'oxygène;
  • Les globules blancs qui luttent contre les infections;
  • Les plaquettes qui permettent la coagulation et  arrêtent les saignements.

La moelle osseuse produit aussi des cellules de l'immunité, les lymphocytes chargés de reconnaître et détruire tout élément étranger introduit dans l'organisme. 

 

La moelle osseuse est présente dans l'ensemble des squelettes, et plus particulièrement au niveau des os plats, comme les os du bassin.

Située dans les os longs et les os plats, la moelle osseuse n'a rien à voir avec la moelle épinière qui est située dans la colonne vertébrale et appartient au système nerveux. 

 

Lexique don de moelle osseuse

 

Questions sur le don de moelle osseuse.

Ça sert à quoi un don de moelle osseuse?

Ca sert à quoi un don de moelle osseuse ?

La moelle osseuse est situé dans les os longs et les os plats. Il ne faut pas la confondre avec la moelle épinière, situé dans la colonne vertébrale. Très précieuse la moelle osseuse renferme les cellules, (appelées cellules souches hématopoïétiques) qui donneront naissance aux cellules du sang.

 

Ne pas confondre la moelle osseuse et la moelle épinière

Moelle osseuse : ne pas confondre avec la moelle épinière

La moelle épinière se trouve dans le canal rachidien de notre colonne vertébrale et appartient à notre système nerveux tandis que la moelle osseuse est présente au coeur des os.

 

Quels sont les besoins en don de moelle osseuse?

Quels sont les besoins en don de moelle osseuse 

Face à certaines maladies du sang, la greffe de moelle osseuse donne des espoirs de guérison importants. 80% des greffes de moelle osseuse sont réalisées pour traiter des maladies cancéreuses, en particulier des leucémies. Chaque année, 2000 malades ont besoin de ce traitement pour bénéficier d'une chance supplémentaire de guérison.

 

 

 

Registre de donneur  volontaire

Registre de donneur volontaire

Avant de me pré-inscrire, je vérifie que je remplis ces 3 conditions :

  • J'ai plus de 18 ans et moins de 51 ans lors de l'inscription, même si l'on peut rester inscrit et donner sa moelle jusqu'à 60 ans,
  • Je suis en parfaite santé,
  • J'accepte de répondre à un questionnaire de santé et faire une prise de sang.

 

 

 

 

 

 

 

Inscription sur le registre

Inscription sur le registre de Donneur Volontaire de Moelle Osseuse.

 

 

 

A quel moment peux t on m’appeler pour un don de moelle osseuse?

Combien de fois peut-on donner sa moelle osseuse ?

On ne peut donner sa moelle osseuse ou de cellules souches périphériques qu'une seule fois pour un malade extra-familial. Le dossier est ensuite retiré du registre des donneurs. En revanche si la maladie du patient à qui on a donné récidive, on peut éventuellement être amené à donner à nouveau pour lui. Enfin on peut toujours donner pour un membre de sa propre fratrie.

 

 

 

 

Questions et Réponses sur le don de moelle osseuse

 

DVMO : Donneur Volontairte de Moelle Osseuse

 

La moelle osseuse, qu'est-ce que c'est ? 

La moelle osseuse produit des cellules souches hématopoïétiques, qui sont à l'origine des cellules sanguines (globules rouges, globules blancs et plaquettes).

 

Où la trouve-t-on ?

La moelle osseuse est contenue en plus ou moins grande quantité, dans les os. Ceux du bassin en renferment une grande quantité, c'est l'une des raisons pour laquelle en cas de prélèvement par ponction, celui-ci est effectué dans ces os (crête iliaqe).

 

Moelle osseuse, moelle épinière, quelle différence ?

La moelle osseuse n'a rien à voir avec la moelle épinière, qui se situe dans la colonne vertébrale et appartient au système nerveux.

 

Pourquoi donner sa moelle osseuse ?

Certaines maladies nécessitent une greffe de moelle osseuse. Dans 80% des cas, il s'agit de maladies cancéreuses (Leucémies aiguës ou chroniques, certaines atteintes du système ganglionnaire). Mais cela concerne aussi les malades dites déficitaires (aplasies médullaires qui entrainent une mauvaise production des cellules sanguines, déficit immunitaire, anomalie héréditaire de la fabrication des globules rouges comme la thalassémie ou la drépanocytose).

 

Qu’est-ce que le typage HLA ?

Le typage HLA correspond à notre carte d’identité biologique. Il n’a absolument rien à voir avec le groupe sanguin. La greffe de moelle osseuse nécessite une stricte comptabilité HLA entre le donneur et le receveur.

 

Quelle est la probabilité de compatibilité entre deux individus ?

Frère ou sœur sont les donneurs qui possèdent la plus grande probabilité de compatibilité HLA : une chance sur quatre. Par contre, elle est très rare entre deux individus non apparentés : une chance sur un million.

 

Comment un donneur est-il inscrit sur le registre France Greffe de Moelle (FGM) ?

Après son entretien avec un médecin et si les résultats biologiques du donneur ne le contre-indiquent pas, celui-ci est inscrit sur le registre France Greffe de Moelle. Il est alors averti par courrier de son inscription et reçoit sa carte de donneur. Ce registre est géré par l’Agence de la biomédecine.

Quel est le rôle de l’EFS dans le DVMO ?

L’EFS est engagé aux côtés de l’Agence de la biomédecine (ABM) pour développer le registre national des donneurs volontaires de moelle osseuse. L’objectif est d’atteindre un total de 240.000 donneurs inscrits en France en 2015. L’EFS procède à l’inscription sur le registre dans la majorité des cas. Il réalise les typages HLA et effectue les prélèvements de CSP dans ses centres de soins.

Pourquoi mobiliser le plus largement possible pour le DVMO ?

Le don de moelle osseuse est parfois la seule chance de guérison pour les malades. Un fichier avec le plus d’inscrits possible permettra de compenser la faible probabilité de compatibilité entre donneurs et receveurs non apparentés. La générosité de tous est donc essentielle pour ces patients.

 

Quelles sont les principales contre-indications au don ?

  • Affections cardiaques, affections respiratoires
  • Hypertension artérielle
  • Maladies du système nerveux
  • Maladies rhumatologiques, hernie discale, sciatique et lumbago sévère
  • Affections cancéreuses
  • Affections métaboliques (diabète, insuffisance hépatique, rénale)
  • Traitements par anticoagulants
  •  Surcharge pondérale importante (IMC >30)
  • Asthme
  • Certaines allergies…

NB : Ces contre-indications sont présentées ici à titre tout à fait indicatif. Le médecin de l’EFS est la seule personne habilitée à valider l’aptitude au don d’un volontaire.

 

Est-ce que le don de moelle osseuse coûte de l’argent au donneur ?

NON. L’établissement de santé qui réalise le prélèvement prend à sa charge :

  • Les frais d’examens afférents au prélèvement
  • La totalité des frais d’hospitalisation
  • Les frais de transport
  • Ainsi que, le cas échéant, l’indemnisation de la perte de rémunération subie par le donneur.

 

Existe-t-il des risques pour le donneur de moelle osseuse ? Peut-il ressentir des douleurs ?

Comme pour toute opération, l’anesthésie générale n’est jamais dénuée de risques, néanmoins les accidents restent très rares : 1 sur 3500 ; ce sont, pour la plupart du temps, des réactions allergiques.

Le plus souvent, le donneur ne ressent pas de douleur particulière en dehors d’une sensation de « bleu sur les fesses » et de fatigue due à l’intervention.

Après le don, le donneur est suivi par un médecin qui s’informe de son état de santé. Il reçoit ainsi régulièrement des questionnaires durant les 10 années qui suivent le don.

Partager cet article

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn